Comores


Exotique... le rêve de tout bon touriste, les belles plages, une végétation luxuriante, une température tropicale, les arcs-en-ciel qui s’échouent dans l’océan. Oui les Comores ressemblent à ça ... des îles paradisiaques ! J’aurais pu me contenter de ce décor souvent prit par mon gsm. Et avec une petit traitement donc je connais le secret, les publier sur les réseaux sociaux...J’aurais pu aussi me contenter des likes de mes « amis » Facebook face à mes images truquées, léchées de filtres photos. Bien que j’avoue aimer ces décors idylliques et que inévitablement je partage mes cartes postales sur ma page, mais je ne suis pas venu pour ça! Mon sac photo contient un autre appareil, un appareil photo « humain », un vieux canon avec une focale fixe de 50mm. Je me suis donc concentré sur les rencontres, les visages, sur ces détresses et ces sourires que j’espérais avoir dès mon premier cliché. La réalité est bien là et elle saute aux yeux: pauvreté, pollution, maladie et une folle envie d’avancer dans la débrouille d’un quotidien. J’ai pris mon courage à deux mains, affronté ces visages, ces yeux, ces paroles. J’ai encore pris mon courage à deux mains pour soulever mon vieux canon pour y coller mon œil ... mon courage pour appuyer sur le déclencheur. Je peux déjà dire que je n’ai pas fais de belles  photos. J’ai juste fais ce que je pensais utile comme un pouvoir de décrocher un sourire... pour un instant peut être . Alors si je devais choisir une photo, ce serait celle de ce petit bonhomme que j’ai photographié en pleure au centre de santé de son village et que j’ai retrouvé chez lui ... Magie d’un instant, d’un échange... d’un sourire ;-). 

 

« Petit pays je t’aime beaucoup  »

 

 


Réalisation de portrait lors du voyage découverte Aux Comores. Action Damien